Pour prendre rendez-vous, composez le 514-319-1744

Psychologue à Montréal et dans l'Ouest-de-l'Île.

Évaluations et thérapie individuelle, conjugale, de groupe et familiale

La thérapie basée sur la mentalisation

Accueil / Approches / La thérapie basée sur la mentalisation

mentalization-based-therapy-320px

Psychologues et thérapeutes qui utilisent cette approche

Qu’est-ce qu’une thérapie basée sur la mentalisation ?

Une thérapie basée sur la mentalisation est une forme de thérapie psychodynamique basée sur l’évidence. Elle a été développée à l’origine pour aider les gens souffrant de trouble de la personnalité limite. Elle est actuellement utilisée pour aider les gens atteints d’une variété de troubles de la personnalité. Les personnes atteintes de troubles de la personnalité sont souvent piégées dans des manières de percevoir habituelles. Cela signifie que ces personnes tendent à penser, à ressentir et à agir de manière prévisible, même si c’est dans différents contextes et situations.  Ces schémas ont tendance à être rigides au lieu d’être souples. Cela peut créer un décalage entre le déroulement et la perception d’une situation.

Une thérapie basée sur la mentalisation a pour objectif central d’aider les gens à mentaliser de manière plus exacte.  Une mentalisation réussie signifie d’être capable de comprendre ses propres états mentaux (pensées, sentiments, souhaits, croyances, intentions) ainsi que ceux des autres. Lorsque la mentalisation est entravée, les gens ont tendance à réagir de façon exagérée pour percevoir des maux, et cela peut créer des relations interpersonnelles tumultueuses ou brisées. Une mentalisation réussie vise donc à aider les patients à aborder avec plus de finesse leurs relations interpersonnelles, afin de les garder intactes.  La thérapie peut comprendre de parler des pensées, des sentiments et des intentions avec thérapeute, dans un espace sécurisé afin que l’exactitude de la mentalisation soit optimisée.

Les expériences précoces de la vie tendent à avoir un impact sur les capacités de mentalisation des personnes. Il est considéré que les déficits en mentalisation surviennent dans le contexte d’un système d’attaches de développement dysfonctionnel. La manière dont les personnes qui nous élèvent nous perçoivent tend à influencer la façon dont nous nous percevons et comment nous imaginons que les autres nous perçoivent. Si les parents peuvent refléter avec exactitude ce que les enfants ressentent, ces derniers peuvent se sentir compris et bien structurés. Si les parents mésinterprètent toutefois nos états psychologiques, nous pouvons développer une incertitude ou une confusion à propos de ce que nous ou les autres pensons ou ressentons réellement, ce qui provoque un état psychologique destructuré.