La vie est dure pour nos corps de nos jours, tant de demandes sont placées sur eux. Il y a particulièrement beaucoup de pression sur ce à quoi nos corps devraient ressembler. Notre société a créé une telle fenêtre étroite d' »acceptabilité » que la plupart d’entre nous (y compris moi, particulièrement en vieillissant) n’y correspondent pas.

Et, alors que nous sommes submergés par des messages nous disant que nos corps ne sont pas à la hauteur, il est difficile de ne pas nous comparer aux mannequins des défilés de mode ou à ce mec canon d’une pub de parfum, et d’éprouver le sentiment que notre corps n’est pas acceptable.

Un grand nombre de mes clientes et clients me disent se sentir dégoûtés par leur corps, ce qui me rend toujours très triste.

Je veux vous inviter à laisser votre corps tranquille. Afin de commencer à fêter le fabuleux miracle qu’il représente. Votre corps est un ami cher, qui fait de son mieux avec ce qui est à sa disposition, afin de réguler pour vous constamment de multiples processus internes (vos système nerveux, lymphatique, vasculaire, musculaire, etc.) afin que vous puissiez vivre, respirer, agir et exister. Vous êtes un miracle !

Appréciez-le !

Je vous invite à ne plus penser à l’apparence de votre corps mais à réfléchir à ce qu’il vous permet de faire ! Vous polariser sur votre apparence, et sur le fait qu’elle n’est pas à la hauteur, va devenir un piège et vous rendre malheureux ou malheureuse.

Peu d’entre nous répondent à l’étroite définition d’une « apparence physique optimale » que nos médias nous présentent. Et même si vous vous en approchez lorsque vous êtes jeune, tôt ou tard en vieillissant (comme je le vis maintenant que j’ai 46 ans), cela ne sera plus le cas.

Au lieu de vous concentrer sur votre apparence et de faire un zoom sur les endroits que vous n’aimez pas (pour moi ce serait différentes veines, l’élasticité de ma peau et les quelques kilos que j’aimerais perdre), je veux me concentrer sur ce que mon corps me permet de faire. Je veux célébrer le merveilleux avatar qu’il est… me permettant de vivre et agir en ce monde.

Je veux par exemple apprécier mes mains fantastiques qui me permettent d’enlacer, de cuisiner et de saisir ce texte. Je veux être reconnaissante envers mes yeux qui me permettent de voir tant de beauté à couper le souffle. Je veux être reconnaissante envers mon nez qui me permet de sentir le café, les fleurs et les cheveux de mon mari. Je veux être pleine de gratitude pour mon cerveau qui me permet d’analyser, de comprendre et d’apprendre.

Je veux apprécier mes pieds qui avec tant de coopération me portent d’un endroit à un autre. Je veux être remplie de gratitude envers mon cœur qui, chaque jour de ma vie, bat 150 000 fois afin que mes cellules puissent être approvisionnées en oxygène.

Je pense que personne dans notre société ne pourra aimer son corps sans une bonne dose d’entêtement et de détermination. C’est un choix que de ne plus vouloir se conformer aux messages limitatifs crachés par nos médias, mais de saisir la confiance en vous entre vos propres mains et de décider radicalement que vous avez un corps hyper génial. Je vous invite à être quelque peu rebelle et en colère, de vous protéger et de ne donner à quiconque le pouvoir de vous dire le contraire.

J’ai vu récemment le film “Accepte ton corps ! » sur Netflix, et il m’a paru très touchant et inspirant. Il montrait le parcours de plusieurs femmes, passant de la critique de leur corps à son acceptation et célébration. Si vous avez le temps, je pense qu’il vaut le coup d’être vu.

Voici trois étapes spécifiques pouvant vous aider à parvenir à accepter et célébrer votre corps.

1. Changez de discours, cessez de critiquer votre corps.

Cela s’applique lorsque vous soliloquez ou parlerz à d’autres personnes. A chaque fois que vous vous surprenez à dire quelque chose comme « Je déteste mes hanches », « Je ne supporte pas mon ventre », Personne n’aime un type chauve », arrêtez et modifiez votre discours pour qu’il s’agisse d’une acceptation radicale et entêtée. Dites quelque chose du style « J’apprécie mes hanches car elles me permettent de marcher, de danser et de courir, « J’apprécie et accepte totalement mon ventre car il me permet de digérer la nourriture », « J’apprécie et encourage ma calvitie, acceptant le fait qu’elle fait partie de l’être humain précieux et unique que je suis ».

2. Ayez une « minute d’appréciation du corps » quotidienne.

Une minute par jour, remerciez votre corps de l’incroyable boulot qu’il accomplit chaque jour pour vous, et concentrez-vous sur les endroits de votre corps que vous aimez. Pour moi, ce serait la couleur de mes yeux, la texture de mes cheveux, mes longs doigts, la forme de mes ongles, et ainsi de suite.

3. Mettez en place un exercice d’appréciation du corps.

Lorsque vous appliquez une lotion, en la passant sur chacune des parties de votre corp, remerciez chaque partie de votre corps en les couvrant de mousse, en disant quelque chose comme « Merci les pieds », « Merci les chevilles », « Merci les cuisses », « Merci les genoux », etc. C’est un fantastique exercice pour montrer à votre corps votre appréciation et votre amour.

Levons-nous ensemble, célébrant nos uniques réceptacles, ceux qui contiennent l’essence de celle ou celui que nous sommes. Des réceptacles qui nous permettent de vivre en ce monde, d’exprimer qui nous sommes et de faire une différence. Acceptons-les et apprécions-les de manière radicale. Nous sommes tous des miracles incroyables !

happiness-badge-transparent

Cet article fait partie de la série "Créer votre bonheur", votre source d'inspiration pour entreprendre des changements positifs dans votre vie.

Vous aimez les posts de Daniela ? Abonnez-vous à sa série de blogues :

A PROPOS DE L'AUTEUR

Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Daniela contribue régulièrement au blogue de Blake Psychologie et est l'auteure de la série "Création de bonheur".

En savoir plus sur l'auteur

PLUS D'ARTICLES DANS LA SÉRIE

Laissez un commentaire