Nombre de nos émotions, telles que la colère, l’anxiété, la honte, la peur, la jalousie, ne sont pas agréables, et il est donc logique que beaucoup d’entre nous veuillent les repousser et tentent de ne pas les ressentir.

Votre vie se déroulera pourtant mieux une fois que vous aurez choisi d’accueillir tous les sentiments sans jugement. En gardant à l’esprit qu’il n’y a pas de bons ou de mauvais sentiments, qu’il s’agit SIMPLEMENT de sentiments. Ils sont tous acceptables, il s’agit d’énergie en mouvement. Plus vous pouvez les accueillir et vous montrer curieux à leur sujet, mieux vous vous portez.

Toutes les émotions sont des messagères essentielles, elles sont votre GPS intime, vous disant si votre vie est sur des rails ou non. Les supprimer, les dénier ou les ignorer vous laisse sans système de guidage interne, rendant impossible de créer pour vous une vie agréable.

Toutes les émotions sont acceptables, mais bien entendu il n’est pas acceptable d’exprimer des émotions de manière irresponsable, violente ou blessante.

La plupart d’entre nous avons grandi dans des foyers où certaines émotions n’étaient pas les bienvenues. Par exemple vous avez peut-être grandi dans une famille où faire preuve de violence était inacceptable, et donc, à chaque fois que vous ressentez de la colère vous pensez que ce n’est pas acceptable. Vous pouvez être tenté de la repousser, de l’ignorer, d’acheter un pot de crème glacée ou de remplacer votre colère par une autre émotion.

Dans le passé, j’ai été très forte pour remplacer ma colère par de la tristesse. En grandissant, j’ai intériorisé le message que mes larmes étaient plus acceptables que ma rage. Cela m’a pris du temps, et une thérapie, pour réaliser que souvent, lorsque je sanglotais, j’étais réellement en colère.

Toutes nos émotions sont des enseignantes. La colère est par exemple une messagère vous informant que quelque chose ne va pas et a besoin d’attention. C’est comme une sirène d’alarme qui se déclenche et qui dit « Attention, attention, cela ne fonctionne pas, il faut effectuer des réglages ». Les réglages nécessaires peuvent être extérieurs (fixer des limites ou mettre fin à une relation toxique) ou intérieurs (modifier vos attentes ou votre attitude).

Ou, voyons ce que peut vous apprendre la jalousie. Pour la plupart d’entre nous, la jalousie n’est pas facile à accueillir, simplement parce qu’elle provoque le dégoût. La jalousie représente pourtant une composante importante de votre GPS interne parce qu’elle vous donne des informations importantes sur ce qui peut vous manquer et ce que vous désirez. Une fois que vous avez compris son message, vous pouvez être résolu pour intégrer ces choses à votre vie. De plus, la jalousie peut vous apprendre la futilité de vous comparer aux autres et souligner l’importance de vivre VOTRE meilleure vie, tout en montrant de la compassion et en soutenant les autres et vous-même lors de ce processus.

Il s’agit simplement de deux exemples, mais toutes nos émotions sont des guides précieux et importants, et une fois que vous ralentissez, que vous refusez d’agir impulsivement, que vous devenez curieux et vous demandez quel est leur message sous-jacent, ces émotions peuvent devenir vos alliées.

Voulez-vous apprendre à tirer parti du pouvoir de vos émotions dans la vie ? Si oui, voici un processus simple en trois étapes :

happiness-badge-transparent

Cet article fait partie de la série "Créer le bonheur", votre source d'inspiration pour entreprendre des changements positifs dans votre vie.

Vous aimez les posts de Daniela ? Abonnez-vous à sa série de blogues :

A PROPOS DE L'AUTEUR

Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Daniela contribue régulièrement au blogue de Blake Psychologie et est l'auteure de la série "Création de bonheur".

En savoir plus sur l'auteur

PLUS D'ARTICLES DANS LA SÉRIE

Mon enfant aîné continue de frapper mon plus jeune enfant, comment puis-je faire en sorte qu’il arrête ?

Par Ms Julieta Aguilera, PhDc

Mon enfant de trois ans insiste pour que je reste avec lui jusqu’à ce qu’il s’endorme, ce qui peut prendre jusqu’à trois heures ! Que puis-je faire ?

Par Ms Julieta Aguilera, PhDc

Mon enfant a besoin d’une très longue explication avant d’écouter ce que je dis. Je suis fatiguée de devoir m’expliquer pour chaque petite chose, que puis-je faire ?

Par Ms Julieta Aguilera, PhDc

Nos différences sont nos forces : comment une personne différente de vous peut passer du statut de menace à celui d’atout dans votre vie

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Le pouvoir de la désintrication cognitive : comment laisser passer les pensées inutiles et améliorer la santé psychologique

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Vous pouvez être aux commandes : cessez d’être torturé par des pensées pénibles et apprenez à les remplacer

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Votre énoncé de mission : votre boussole intérieure qui vous aidera à rester centré et à garder le cap

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Si vous voulez être heureux, la compassion et la gentillesse envers vous-même ne sont pas facultatives

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Créer des schémas de pensée sains : votre cerveau ne produit pas la vérité, et une pensée et penser sont deux choses différentes

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

C’est inévitable, choisissez le pardon si vous souhaitez être heureux

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Laissez un commentaire