D’après mon expérience, afin de m’épanouir et de bâtir une vie que j’aime, je dois rester en contact quotidien avec mon énoncé de mission (c’est à dire ma boussole intérieure). C’est à dire que je dois ralentir et être clair sur la manière dont je souhaite vivre cette journée, comment je veux me traiter et traiter les autres, et quels sont mes objectifs et priorités.

C’est seulement lorsque je suis conscient de qui je veux être que je peux alors choisir d’aligner mes pensées, mots et comportements avec ces valeurs. C’est à dire que lorsque vous parvenez dans votre vie à un choix, à un carrefour où vous êtes confronté à plusieurs options concernant quoi faire, dire ou penser, vous devez être conscient de votre boussole intérieure, sinon vous tomberez sûrement dans le comportement par défaut.

Un comportement par défaut correspond à choisir ce que vous avez fait fréquemment dans le passé ou la voie de moindre résistance. Lorsque vous choisissez un comportement par défaut, vous vous montrez réactif au lieu d’être proactif. Le but est de devenir un agent proactif, donnant forme à votre vie avec passion et détermination.

Une fois que vous savez à quoi ressemble votre énoncé de mission, l’étape suivante sera de faire des choix cohérents avec lui. Par exemple, si une partie de votre énoncé de mission est de vivre une vie avec intégrité, lorsque vous recevez une offre d’emploi lucrative provenant d’une entreprise dont les pratiques professionnelles sont douteuses, il sera clair pour vous que vous devez la décliner.

Ou, si une partie de votre énoncé de mission est de ne plus vous énerver pour de petites choses, vous choisirez alors de laisser tomber lorsqu’un conducteur vous fait une queue de poisson sur l’autoroute.

Je vérifie mon énoncé de mission le matin quand je suis dans le train pour aller au travail. Je l’ai sur mon téléphone et ça me prend environ dix minutes. Il s’agit de minutes parmi les plus importantes de ma journée, et lorsque je les saute, je remarque rapidement que je passe en mode par défaut. Être en contact avec mon GPS intérieur me permet de rester centrée, intentionnelle et satisfaite lorsque je constate que mes choix sont cohérents avec mes valeurs.

Ce n’est pas par hasard que toutes les traditions de sagesse importantes, que ce soit la chrétienté, l’Islam, le judaïsme, le bouddhisme ou l’hindouisme possèdent des rituels quotidiens. Il semble que nous autres êtres humains avons compris au fil du temps que si nous voulons rester ciblés, nous devons nous remémorer de manière quotidienne le type de vie que nous souhaitons vivre.

Prêt à établir votre propre énoncé de mission ? Excellent ! Voici quelques lignes directrices :

1. Évitez toute pression.

Souvenez-vous qu’il n’y a pas de bonne ou mauvaise façon de faire cela. Ce qui compte c’est de commencer. Vous pouvez ajuster plus tard à tout moment votre énoncé de mission. Je modifie fréquemment mon énoncé de mission lorsque je le consulte, en fonction de mes défis et objectifs du moment.

2. Quelles sont vos valeurs ?

Lorsque vous déterminez vos valeurs, il est utile de distinguer entre valeurs et objectifs. Les valeurs sont la direction que vous choisissez pour votre vie, le type de personne que vous souhaitez être. Alors que les objectifs sont spécifiques et peuvent être atteints. Premièrement, entrez en contact avec vos valeurs car les connaître est un prérequis pour pouvoir déterminer vos objectifs. Une fois que vous les connaissez, définir vos objectifs en découlera naturellement plus tard.

Puis, faites silence et passez un moment avec vous-même, sans interruption. Prenez un carnet, un téléphone ou un ordinateur portable et pensez un moment à la personne que vous souhaitez être dans les différents secteurs de votre vie.

Avec qui voulez-vous être dans votre relation amoureuse, au travail, avec votre famille, vos amis, lorsqu’il s’agit de prendre soin de votre santé, de votre engagement dans la communauté, de votre développement personnel ou de votre spiritualité ? Si j’ai omis un secteur important pour vous, ajoutez-le simplement à cette liste.

Par exemple, lorsque j’ai examiné mes valeurs et qui je veux être dans ma relation amoureuse, certaines des choses qui sont apparues étaient que je souhaite être une compagne apportant et demandant du respect, de l’honnêteté, de la gentillesse et de la loyauté. Je souhaite participer à une relation au sein de laquelle nous considérons tous deux nos besoins comme étant également valides. Je veux chercher et apporter un dialogue respectueux et constructif.

Ou, lorsque j’ai examiné les valeurs que j’ai pour mon travail, certains des éléments apparus pour moi étaient que je voulais travailler dur et faire de mon mieux, me montrer respectueuse et solidaire, faire un travail honnête et significatif, recevoir un salaire juste et avoir un travail me permettant dévoluer professionnellement.

3. Quelles questions vous poserez-vous à la fin de votre vie et qui vous diront que vous avez mené une bonne vie ?

Un autre exercice utile pour déterminer vos valeurs est de réfléchir à vos derniers instants en ce monde, à la fin de votre vie. Si vous êtes conscient, quelles questions vous poserez-vous qui vous diront si vous avez mené une bonne vie ? Ces questions réfléchiront fortement vos valeurs.

Je pense que pour moi, certaines de ces questions seront : « Ai-je aimé ceux que j’aime du mieux que j’ai pu ? Ai-je des regrets ? Ai-je fait de mon mieux pour faire de ce monde un endroit meilleur ? Ai-je suivi ma passion et ignoré la peur ? »

La mort possède un aspect qui clarifie tout. En un instant, elle peut vous mettre en contact avec ce qui compte vraiment pour vous. J’ai été volontaire dans une unité de soins palliatifs, et à chaque fois que je quittais le bâtiment de l’hôpital, ce qui comptait ou non dans ma vie était clair comme du cristal.

Deux ouvrages excellents pouvant vous aider à identifier vos valeurs sont Les 5 regrets des personnes en fin de viepar Bronnie Ware et Ce qu’il faut savoir avant de mourir par John Izzo.

4. Priorisez vos valeurs.

Une fois que vous êtes clairs au sujet de vos valeurs, l’étape suivante est de les prioriser. Vous ne pourrez intégrer en une seule fois toutes vos valeurs au sein de votre énoncé de mission. Choisissez d’abord les secteurs les plus urgents, il s’agit des parties de votre vie que vous êtes impatient de voir alignées avec vos valeurs nouvellement découvertes.

Une façon simple de comprendre quels secteurs de votre vie ont besoin en priorité de votre intérêt est de les évaluer par des notes allant de un (pas important du tout) à dix (essentiel). Je suggère que vous ne choisissiez pas plus de deux secteurs, lorsque vous établissez pour la première fois votre énoncé de mission. Il est plus efficace pour la plupart d’entre nous d’effectuer de petites modifications régulières durables que d’importants changements auxquels nous avons tendance à ne pas nous conformer.

5. Ajoutez vos objectifs.

L’étape finale est d’ajouter des objectifs spécifiques à votre énoncé de mission. Adhérez à un ou deux objectifs quotidiens, plus pourraient vous accabler. Je veux que vous soyez prêt à réussir.

Par exemple, si vos valeurs dans votre secteur de développement personnel sont d’apprendre l’italien, ajoutez comme objectif de pratiquer cette langue 15 minutes par jour. Ou, si vos valeurs dans votre secteur de santé sont d’être en forme, ajoutez l’objectif de marcher 20 minutes chaque jour.

L’un de mes clients m’a permis de partager son énoncé de mission avec vous. J’espère que cela va vous inspirer ! Le voici :

“Je suis fantastique. De bonnes choses vont m’arriver et je vais les laisser faire. Ma vraie nature est d’être positif, libre, créatif et aventureux. Je choisis de vivre pleinement ma vie et de ne plus être régi par la peur. Je serai régi par la passion et l’amour, et je me dirige vers ce qui me tente et m’enthousiasme.

Je suis courageux, capable, et je contrôle. Je ne manquerai et ne gâcherai rien. J’ai le pouvoir, la résistance et la force de continuer. Je suis en paix et centré lorsque je pense que je peux tout faire, et que tout faire est possible si j’essaye.

Je me consacre à mon développement personnel et je m’attaque avec ardeur à toutes les croyances limitatrices m’empêchant de vivre en ce moment ma meilleure vie possible. Essayer c’est gagner, et j’ai déjà gagné. Je vis, évolue et place mon être en Dieu ».

Afin de mettre en place un changement positif et de vivre une vie centrée et ayant un sens, vous devez vérifier régulièrement qui vous voulez être et ce que vous souhaitez accomplir. Créer votre énoncé de mission constitue une manière amusante et efficace de le faire. Je souhaite que cela puisse vous permettre d’atteindre de nouveaux sommets.

Références :

Les 5 regrets des personnes en fin de vie par Bronnie Ware (2012).

Ce qu’il faut savoir avant de mourir par John Izzo (2008).

happiness-badge-transparent

Cet article fait partie de la série "Créer le bonheur", votre source d'inspiration pour entreprendre des changements positifs dans votre vie.

Vous aimez les posts de Daniela ? Abonnez-vous à sa série de blogues :

A PROPOS DE L'AUTEUR

Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Daniela contribue régulièrement au blogue de Blake Psychologie et est l'auteure de la série "Création de bonheur".

En savoir plus sur l'auteur

PLUS D'ARTICLES DANS LA SÉRIE

Publié dans

Mon enfant aîné continue de frapper mon plus jeune enfant, comment puis-je faire en sorte qu’il arrête ?

Par Ms Julieta Aguilera, PhDc

Mon enfant de trois ans insiste pour que je reste avec lui jusqu’à ce qu’il s’endorme, ce qui peut prendre jusqu’à trois heures ! Que puis-je faire ?

Par Ms Julieta Aguilera, PhDc

Mon enfant a besoin d’une très longue explication avant d’écouter ce que je dis. Je suis fatiguée de devoir m’expliquer pour chaque petite chose, que puis-je faire ?

Par Ms Julieta Aguilera, PhDc

Nos différences sont nos forces : comment une personne différente de vous peut passer du statut de menace à celui d’atout dans votre vie

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Le pouvoir de la désintrication cognitive : comment laisser passer les pensées inutiles et améliorer la santé psychologique

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Vous pouvez être aux commandes : cessez d’être torturé par des pensées pénibles et apprenez à les remplacer

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Si vous voulez être heureux, la compassion et la gentillesse envers vous-même ne sont pas facultatives

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Créer des schémas de pensée sains : votre cerveau ne produit pas la vérité, et une pensée et penser sont deux choses différentes

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

C’est inévitable, choisissez le pardon si vous souhaitez être heureux

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Vous comparer aux autres est le chemin le plus sûr vers la souffrance : comment apprendre à vivre votre vie de la meilleure manière possible

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Laissez un commentaire