Février arrive, et c’est plus fort que nous, nous songeons à nos relations intimes. Les personnes dans tout type de relation peuvent profiter de penser à la qualité de leurs relations intimes, et bien entendu de les améliorer. Vous savez probablement cela par expérience mais nos relations intimes ont une grande influence sur notre bien-être émotionnel général et notre niveau global de « bonheur ».

Voici quelques conseils :

Commencez par vous ! Les personnes qui réussissent le mieux à améliorer leurs relations intimes sont celles qui se concentrent sur le développement personnel. Il peut s’avérer tentant de se concentrer sur ce que votre partenaire devrait faire pour s’améliorer. Une approche plus efficace et puissante est d’investir pour faire des changements en soi. Les changements dans une personne provoquent naturellement des changements dans la dynamique de la relation. Outre le bénéfice de vos améliorations personnelles, cela peut constituer une puissante invitation pour votre compagnon ou compagne de se joindre à vous pour effectuer des changements. Avec une attitude compatissante et ouverte, pensez aux qualités que vouspouvez améliorer, qui feraient de vous une personne plus attirante d’après vos critères (le type de personne que vous souhaitez être) et voyez comment cela peut finalement contribuer à faire de vous un partenaire amoureux plus intéressant.

Exprimez les désirs de votrecœur. S’il existe un défi récurrent auquel sont confrontés les couples, c’est bien que leur partenaire « sache » simplement ce qu’ils veulent et ont besoin sans avoir besoin de l’exprimer. C’est un souhait provenant des profondeurs de notre psyché, être si bien compris que nos besoins sont tout simplement remplis. Nous savons rationellement que nos partenaires ne pourront jamais répondre à cette attente et donc que nos besoins ont peu de chances d’être satisfaits. Notre propre inconfort à nous exprimer peut nourrir ce désir, ce qui nous rend vulnérables. Mais on on peut y échapper.

Voici quelques conseils :

  1. Commencez à une petite échelle avec des expressions d’appréciation et de désapprobation à la teneur moins menaçante (activités, idées, plans) et passez à ce qui peut être plus difficile pour vous (inquiétudes, peurs, désirs), et comment votre partenaire peut vous soutenir.
  2. Utilisez un ouvrage pour vous aider à trouver les mots. Vous pouvez trouver utile Les cinq langages de l’amour, qui peut vous aider à vous exprimer et aussi à connaître votre partenaire !

Soyez le changement. Ce conseil vous reconnecte au premier puisqu’il est centré sur vous. Pensez aux changements que vous voulez voir dans vos relations intimes et commencez ! Pensez au ton avec lequel vous abordez l’autre. Est-il agréable ? Invite-t-il aux genres de conversations, réactions, échanges, compréhensions que vous souhaitez ? Pouvez-vous essayer de prendre une approche différente pour modifier cette dynamique ? L’astuce la plus simple (elle est ancienne mais fonctionne) : pensez à ce que vous voulez exprimer. Avant de l’exprimer, jouez la dans votre tête… du point de vue de l’auditeur. Pensez honnêtement à la façon dont vous réagiriez et ajustez vos mots / votre approche de la manière nécessaire. Vous serez étonné de la façon dont de petits réglages dans votre approche peuvent faire une grande différence à la qualité de la conversation et à la force de la relation.

Plus de plaisir ! L’une des choses « trop faciles à oublier » dans la vie, est le plaisir ! Nous sommes tous pris dans nos responsabilités et nos obligations mais l’une des choses les plus puissantes et qui nous réunit dans les relations intimes, c’est le plaisir. Lorsque les couples s’amusent ensemble, ils se détendent, ils rient et ils sont reliés de manière positive. Si vous voulez vraiment faire plaisir à votre partenaire, invitez-les à faire quelque chose que vous savez qu’il ou elleapprécie, et voyez ce qui se passe !

Lequel de ces conseils mettriez-vous en pratique ? Avez-vous une idée amusante que vous proposerez à votre partenaire ? Y a-t-il certains comportements que vous abandonnerez ou de nouveaux que vous ajouterez pour qu’ils constituent le changement que vous souhaitez dans votre relation ? Laissez un commentaire ci-dessous et dites-le nous !

Mon enfant aîné continue de frapper mon plus jeune enfant, comment puis-je faire en sorte qu’il arrête ?

Par Ms Julieta Aguilera, PhDc

Mon enfant de trois ans insiste pour que je reste avec lui jusqu’à ce qu’il s’endorme, ce qui peut prendre jusqu’à trois heures ! Que puis-je faire ?

Par Ms Julieta Aguilera, PhDc

Mon enfant a besoin d’une très longue explication avant d’écouter ce que je dis. Je suis fatiguée de devoir m’expliquer pour chaque petite chose, que puis-je faire ?

Par Ms Julieta Aguilera, PhDc

Sur le vieillissement : Il n’y a pas de fleur de l’âge, chaque instant est votre fleur de l’âge, il n’y a pas de sommet, il y a juste une amélioration

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Nos différences sont nos forces : comment une personne différente de vous peut passer du statut de menace à celui d’atout dans votre vie

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Le pouvoir de la désintrication cognitive : comment laisser passer les pensées inutiles et améliorer la santé psychologique

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Vous pouvez être aux commandes : cessez d’être torturé par des pensées pénibles et apprenez à les remplacer

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Votre énoncé de mission : votre boussole intérieure qui vous aidera à rester centré et à garder le cap

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Si vous voulez être heureux, la compassion et la gentillesse envers vous-même ne sont pas facultatives

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Créer des schémas de pensée sains : votre cerveau ne produit pas la vérité, et une pensée et penser sont deux choses différentes

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue