Cela peut seulement signifier que vous n’avez pas les outils pour évoluer à travers un conflit.

Je ressens souvent de la colère (et cela me rend fou, honnêtement) lorsque je tombe sur la conception dans notre culture que parce que vous connaissez des conflits dans votre relation cela veut dire que vous êtes avec la mauvaise personne et que vous devez trouver une personne correspondant mieux.

Les conflits ne sont pas le problème, tous ces conflits signifient qu’un développement souhaite se produire et que vous ne possédez pas les outils pour le faciliter.

Dans chaque relation authentique, une fois que vous dépassé le stade de la lune de miel (ce qui arrive tôt ou tard dans toutes les relations, vient un moment où un conflit se produit, c’est inévitable.

Cela ne signifie pas que vous êtes la mauvaise personne, mais cela signifie que la relation a besoin d’attention et que les besoins, de l’un des partenaires au moins, ne sont pas satisfaits. La relation passe de la phase de la lune de miel à celle de la lutte de pouvoir.

Le moment de la lutte de pouvoir représente un catalyseur pour le couple. Si le couple ne détient pas les outils, le moment est très douloureux et conduit souvent à la fin de la relation. Si le couple apprend toutefois les outils d’une communication productive et respectueuse, ainsi que la résolution des conflits, il passera alors de ce moment difficile à une rapport amoureux plus profond, plus mûr et au lien des esprits.

C’est le moment le plus satisfaisant où se trouver, c’est l’extase ! Je commence souvent à fondre lorsque je vois des couples lors d’une séance passer de la lutte de pouvoir à ce beau moment d’une réelle connexion. C’est la chose la plus incroyable à laquelle assister, tel un morceau de paradis se matérialisant face à moi.

En d’autres mots, si le conflit est bien traité, l’intimité et la connexion augmentent et la relation se fortifie.

Nos parents n’ont pas montré à la plupart d’entre nous à quoi ressemble une communication productive et respectueuse (moi y compris). Nous vivons toutefois une période si étonnante que si vous souhaitez apprendre à avoir de bonnes relations, nous savons le faire, et cela peut être enseigné lors d’une thérapie.

Si nous avons deux partenaires décidés, ouverts à travailler sur eux-mêmes et s’engageant à être honnêtes l’un envers l’autre, les possibilités d’évolution sont illimitées.

Mais revenons au mythe suggérant que nous sommes avec la mauvaise personne si nous vivons des conflits.

D’après la thérapie d’Imago Relationship Therapy, nous sommes toujours avec la « bonne » personne, car nous sommes inconsciemment attirés par les personnes détenant notre potentiel d’évolution optimal. C’est à dire que nous sommes attirés par des personnes qui nous permettront de recréer certaines des dynamiques les plus douloureuses de notre enfance. Nous le faisons parce qu’inconsciemment nous désirons trouver la guérison et évoluer.

Si vous avez grandi par exemple en compagnie d’une mère ayant des tendances narcissiques, que vous ne vous êtes jamais senti écouté, que vous n’aviez pas de voix, que vous deviez vous concentrer sur le fait de la satisfaire et qu’il n’y avait pas d’espace pour vos besoins, vous allez sûrement recréer cette dynamique auprès de votre partenaire.

Vous aurez à nouveau sans doute l’impression que vous n’avez pas de voix et qu’il n’y a pas d’espace pour vos besoins. Ou la dynamique peut s’inverser et vous pouvez devenir semblable à votre mère dans la relation, et votre partenaire a l’impression qu’il n’y pas de place pour ses besoins et que tout tourne autour de ce que vous désirez.

C’est pourquoi lorsque je rencontre des clients lors d’une thérapie de couple, ils disent fréquemment des choses telles que « elle est tout à fait comme mon père, ou il est exactement comme ma mère ». Ces clients ont recréé des dynamiques relationnelles douloureuses de leur enfance auprès de leur partenaire, ils se retrouvent bloqués à l’intérieur et ne savent pas comment en sortir et soigner leur relation.

Si vous souhaitez en savoir plus à propos des dynamiques inconscientes conduisant à votre partenaire, je vous conseille une excellente lecture, Le couple mode d’emploi de Harville Hendrix, créateur de la thérapie Imago.

Voici quelques suggestions sur la façon de débuter le processus du passage de la lutte de pouvoir au rétablissement d’une connexion authentique et intime.

1. Dépassez le stade de qui a tort ou a raison.

Dès qu’il s’agit de savoir qui a tort ou raison, vous êtes automatiquement bloqué dans une lutte de pouvoir. Toutes nos perceptions sont différentes et ont la même valeur.

Le fait est que je serai toujours logique envers moi-même dans mon univers et que mon partenaire sera toujours logique envers lui ou elle-même dans son univers. Se disputer pour savoir qui a raison ou non constitue une perte de temps. Au lieu de cela, concentrez-vous sur la construction d’un pont de communication entre un univers et l’autre, en étant curieux et voulant comprendre le point de vue de l’autre personne.

2. Cessez de juger pour devenir curieux.

Lorsque je travaille avec des couples, je place toujours l’emphase sur l’importance de mettre l’emphase sur la curiosité lorsque vous écoutez votre partenaire. Curiosité et jugement sont très difficiles à exercer en même temps, donc cessez de juger.

Avoir une attitude de curiosité vous permettra de mieux comprendre ce que vit votre partenaire et de voir l’expérience de votre partenaire comme un enrichissement de la vôtre, puisqu’elle y ajoute quelque chose, au lieu de la considérer comme une menace. Soyez ouvert à apprendre de l’expérience de votre partenaire, afin de découvrir de nouveaux aspects.

3. Ayez une attitude de respect et de bonne volonté.

Lorsque votre partenaire partage, restez calme et curieux, abstenez-vous de rouler les yeux, de soupirer ou de dire des choses telles que « ça y est, tu as fini ? », « Quoi, il y autre chose ? ». Si vous voulez que votre partenaire vous approche et partage son expérience avec vous, vous devez vous trouver dans un espace sûr. Vous êtes dans un espace sûr en vous montrant chaleureux et accueillant, et en accordant à votre partenaire tout le temps dont il ou elle a besoin pour réellement s’exprimer.

4. Partagez votre vérité.

La guérison est uniquement possible dans une relation si les deux partenaires sont prêts à partager leur vérité, ce qui peut être effrayant car en partageant votre expérience intime vous devenez vulnérable.

La plupart d’entre nous désirent l’intimité mais en ont aussi peur, car les gens qui ont été les plus proches de nous sont aussi ceux qui nous ont blessé le plus dans le passé. Prendre le risque et partager ce qui se passe réellement en vous constituent des étapes essentielles du processus de guérison.

5. Validez l’expérience de votre partenaire.

Valider l’expérience de votre partenaire ne signifie pas que vous êtes d’accord. Cela signifie simplement que vous laissez votre partenaire savoir que vous le ou la comprenez. Souvenez-vous, vous pouvez toujours valider l’expérience de votre partenaire car il ou elle est un être humain, et chaque être humain peut être compris.

Si vous parlez suffisamment longtemps à un ou une terroriste prêts à périr en se faisant exploser, vous comprendriez sa logique dans son univers propre. Chacun pense être logique.

Si vous ne pouvez valider l’expérience de votre partenaire, il vous faut alors poser plus de questions. Lorsque vous validez, vous pouvez dire quelque chose du style « c’est logique que tu le vois ainsi vu que…”. C’est le contraire de dire « Mais bon sang pourquoi le vois-tu/le ressens-tu ainsi ?!”, “Qu’est-ce qui ne va pas chez toi, comment as-tu pu voir ça ainsi ?!”.

6. Gardez votre voix à un niveau de conversation.

Lorsque votre voix devient trop forte ou trop agressive, votre partenaire sera sans doute sur la défensive et ne vous considèrera plus comme étant sûr. À ce moment-là, ses défenses surgissent et la relation est interrompue. S’il le faut, faites une pause pour vous calmer et reprenez plus tard calmement la conversation.

La fois suivante, lorsqu’un conflit surgit dans votre relation, souvenez-vous qu’il s’agit uniquement d’UNE ÉVOLUTION VOULANT SE PRODUIRE et voyez si l’application des conseils mentionnés ci-dessus peut apporter une différence positive. Une fois que vous avez compris comment bien gérer les conflits dans votre relation, l’intimité et la confiance augmenteront en conséquence.

Si vous avez l’impression de ne pas savoir comment mettre en place ces étapes dans votre relation, que celle-ci traverse une crise ou que trop de choses se sont accumulées au cours d’une longue période et que vous ne savez même pas où commencer, je vous encourage à contacter un ou une thérapeute pouvant vous guider sur le chemin de la guérison.

Référence :

Le couple : mode d’emploi de Harville Hendrix et Helen LaKelly Hunt (2019)

happiness-badge-transparent

Cet article fait partie de la série "Créer votre bonheur", votre source d'inspiration pour entreprendre des changements positifs dans votre vie.

Vous aimez les posts de Daniela ? Abonnez-vous à sa série de blogues :

A PROPOS DE L'AUTEUR

Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Daniela contribue régulièrement au blogue de Blake Psychologie et est l'auteure de la série "Création de bonheur".

En savoir plus sur l'auteur

PLUS D'ARTICLES DANS LA SÉRIE

Publié dans

Laissez un commentaire