Je souhaite partager avec vous comment vous pouvez accroitre de manière importante votre bonheur dans votre vie sans tout changer, en demeurant exactement dans la forme actuelle.

Car le bonheur a peu à voir avec les changements extérieurs, c’est une compétence qui doit être apprise. C’est une façon de voir le monde, d’être intentionnel là où vous portez votre attention.

Le récit prédominant dans notre société est que l’on devient heureux une fois que l’on change quelque chose dans sa vie. Par exemple, vous serez heureux quand vous aurez perdu dix kilos, quand vous aurez gagné beaucoup d’argent, lorsque vous serez en couple, quand vous aurez une Lamborghini, et ainsi de suite.

Toutefois, si vous avez déjà essayé cela et atteint ce que vous pensiez vous apporter le bonheur, vous savez déjà que ce n’est pas vrai.

Les recherches dans le domaine de la Psychologie positive, ayant pour objet de trouver ce qui rend le gens heureux, ont découvert que les gens ont une « ligne de base de bonheur ». Lorsque quelque chose d’agréable survient, les gens ressentent une courte poussée de bonheur, puis reviennent au niveau de bonheur auquel ils se trouvaient précédemment.

Donc le bonheur ne tient vraiment pas à des modifications extérieures mais à trouver la manière d’accroitre votre ligne de base de bonheur, et cela se fait via des modifications internes.

C’est une excellente nouvelle ! Car vous n’êtes peut-être pas en position de réaliser dès maintenant le changement extérieur que vous attendez avec impatience, mais vous contrôlez à 100 % votre univers intérieur. Ce qui signifie, youpi, rien ne vous empêche d’être plus heureux dès maintenant 🙂

Voici trois étapes, dans le domaine de la Psychologie positive, qui vous feront immédiatement vous sentir mieux :

1. Prenez une minute par jour pour vous concentrer sur ce qui va bien dans votre vie.

Si j’effectuais cet exercice maintenant, j’emplirais cette minute des mots suivants, « Ce qui va bien dans ma vie en ce moment, c’est le soleil qui brille sur mon visage, l’écoute d’une superbe musique, l’odeur de céréales préparées maison dans l’air, avoir des yeux qui peuvent voir, et aimer voir mes doigts danser sur le clavier. J’aime mon travail. Je peux travailler. Je peux subvenir aux besoins de ma famille. J’ai été faire du vélo aujourd’hui, et c’était magnifique. Les couleurs de l’automne sont si belles », et ainsi de suite.

Si vous avez des difficultés à trouver de bons aspects dans votre vie, il y a des chances pour que vous ne regardiez pas assez à petite échelle. Je pense qu’il y a une quantité infinie de choses agréables autour de nous et en nous, mais nous n’en prenons conscience que si nous faisons attention et « les voyons ».

Certains exemples de « petites choses » (qui bien sûr sont en fait des choses importantes) mais qui peuvent facilement être considérées comme acquises, sont : une tasse de café, une accolade, un sourire, une feuille magnifique, les étonnantes couleurs sur l’aile d’un papillon, mon cœur battant à nouveau 115 000 fois aujourd’hui, respirer profondément et goûter du chocolat.

L’objectif est de rester concentré une minute entière sur toutes ces choses agréables déjà présentes dans votre vie, puis de remarquer comment votre corps réagit. Votre corps va adorer ! Chaque fois que je fais cet exercice, je me sens plus légère et un sourire commence d’apparaître sur mon visage. Il n’y a rien de plus délicieux pour tout notre être que de se sentir heureux.

2. Prenez cinq minutes pour revivre un évènement agréable.

Une autre étape simple pour accroître le bonheur est de prendre quelques minutes pour revivre les évènements agréables. La science a démontré que le cerveau ne peut distinguer entre des expériences (ce qui se passe à l’extérieur de nous) et des pensées (ce qui se passe à l’intérieur de nous).

Si vous voulez vous sentir plus heureux, prenez un moment pour vous souvenir et revivre un évènement positif de votre passé. Par exemple, si vous avez passé une magnifique soirée avec votre grand amour, souvenez-vous et savourez ce moment. Lorsque vous le faites, engagez vos cinq sens. Demandez-vous, à ce moment-là que j’ai tant apprécié, qu’ai-je vu, touché, goûté, senti et entendu ; rendez le moment aussi vivant que possible.

3. Chaque soir, écrivez trois choses que vous avez apprécié aujourd’hui dans votre vie.

Naturellement, notre cerveau va immédiatement vers le négatif. D’un point de vue évolutionnaire, c’est logique. La tâche numéro 1 de notre cerveau est de nous garder en vie et de détecter le danger. Donc, tout ce qui est négatif sera plus intéressant pour le cerveau que quelque chose de positif.

Rediriger votre cerveau vers ce qui est agréable dans la vie portera ses fruits et accroitra immédiatement le bonheur. Ce que vous appréciez prendra de la valeur.

Si vous voulez en savoir plus sur l’accroissement de votre bonheur, Shawn Achor, qui dirigeait la « classe du bonheur » à Harvard, a écrit des ouvrages amusants.

happiness-badge-transparent

Cet article fait partie de la série "Créer le bonheur", votre source d'inspiration pour entreprendre des changements positifs dans votre vie.

Vous aimez les posts de Daniela ? Abonnez-vous à sa série de blogues :

A PROPOS DE L'AUTEUR

Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Daniela contribue régulièrement au blogue de Blake Psychologie et est l'auteure de la série "Création de bonheur".

En savoir plus sur l'auteur

PLUS D'ARTICLES DANS LA SÉRIE

Publié dans

Mon enfant aîné continue de frapper mon plus jeune enfant, comment puis-je faire en sorte qu’il arrête ?

Par Ms Julieta Aguilera, PhDc

Mon enfant de trois ans insiste pour que je reste avec lui jusqu’à ce qu’il s’endorme, ce qui peut prendre jusqu’à trois heures ! Que puis-je faire ?

Par Ms Julieta Aguilera, PhDc

Mon enfant a besoin d’une très longue explication avant d’écouter ce que je dis. Je suis fatiguée de devoir m’expliquer pour chaque petite chose, que puis-je faire ?

Par Ms Julieta Aguilera, PhDc

Nos différences sont nos forces : comment une personne différente de vous peut passer du statut de menace à celui d’atout dans votre vie

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Le pouvoir de la désintrication cognitive : comment laisser passer les pensées inutiles et améliorer la santé psychologique

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Vous pouvez être aux commandes : cessez d’être torturé par des pensées pénibles et apprenez à les remplacer

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Votre énoncé de mission : votre boussole intérieure qui vous aidera à rester centré et à garder le cap

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Si vous voulez être heureux, la compassion et la gentillesse envers vous-même ne sont pas facultatives

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Créer des schémas de pensée sains : votre cerveau ne produit pas la vérité, et une pensée et penser sont deux choses différentes

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

C’est inévitable, choisissez le pardon si vous souhaitez être heureux

Par Mme. Daniela Beer-Becker, Psychologue

Laissez un commentaire